Parole d’Expat’ : Srija BESSE

australie

 

Aujourd’hui, notre reporter a rencontré Srija Besse, qui revient sur son aventure en Australie !

 

 

 

 

 

  •  Comment s’est déroulée votre arrivée dans votre nouveau pays d’accueil ?

Quand je suis arrivée en Australie, je savais déjà comment ça fonctionnait, je venais de faire un an en tant que backpacker. Donc j’avais déjà réservé des nuits en backpacker (auberge de jeunesse), pour me donner le temps d’arriver. Mais j’ai de suite rencontré des étrangers avec qui j’ai sympathisé et avec qui je suis restée un bon moment. Vivant dans le même backpack’, chacun travaillant et faisant la fête. Une sorte de grosse coloc !

 

  •   Pourquoi avoir voulu quitter la France ?

Après avoir fait une année de Working Holiday en Nouvelle Zélande, j’ai décidé de prolonger mon expérience en tant qu’expatriée. Rencontrer des gens du monde entier, partir dans un autre endroit quand on le souhaite, apprendre une nouvelle manière de vivre, vivre à l’autre bout du monde. Bref ! Mener son propre chemin, sans avoir le regard de nos proches (amis, famille) permet de réaliser beaucoup choses, et surtout des expériences qu’on aurait jamais imaginé.

La première fois que j’ai quitté la France c’était pour apprendre à parler anglais.

 

  •   Comment avez-vous fait pour trouver un logement  et un emploi sur place ?

Je suis restée la plupart du temps dans des backpackers, dans des familles, où dans la voiture qu’on a acheté à plusieurs. Pour le travail, soit en faisant du démarchage, dans les restos, dans les fermes, en répondant à des annonces du site internet Gumtree, par chance aussi.

 

  • Que retenez-vous de votre expérience en tant qu’expatriée ?

La seule grosse impression, que je vais retenir est l’ouverture d’esprit, on est beaucoup ouverts aux autres la plupart de mes bons amis sont ceux que j’ai rencontré à l’étranger. On se contente de pas grand-chose, car je pense qu’on prend conscience de beaucoup de chose, et réalise qu’on est capable de faire beaucoup plus, que ce que l’on pense.

Quand je suis partie en Nouvelle Zélande, je pensais y rester 6 mois, parce que je me lasserais. Et finalement je suis partie presque 3 ans à l’étranger. Et maintenant que je suis rentrée, je ne pense qu’à gagner de l’argent pour financer mon prochain grand voyage.

 

  • Racontez-nous une anecdote culturelle de votre vie sur place ?

Je pense que la plus significative, et elle a été vécu dans plusieurs pays, le moment du goûter. Quand après le travail ou pendant la pause, je sortais mon morceau de pain, pour y mettre une barre de chocolat. A tous les coups, j’avais pleins de regards braqués sur mois en mode « WTF !! ». Au début surprise moi-même, mais à la fin amusée.

 

 

Pour en savoir plus sur une expatriation en Australie c’est par ici : france-expatries.com

Share Button
You can leave a response, or trackback from your own site.

One Response to “Parole d’Expat’ : Srija BESSE”

  1. whoah this weblog is great i really like studying your posts.
    Keep up the great work! You understand, a lot of individuals are hunting round for
    this information, you can help them greatly.

Leave a Reply


+ 3 = 5

Powered by WordPress