Couverture maladie à l’étranger avec Humanis France

Ceci est un post publicitaire :

Quand vous allez vivre l’étranger, vous ne bénéficiez plus de la couverture maladie de votre pays d’origine, que vous partiez pour travaillerétudier ou passer votre retraite. Dans de nombreux pays, les coûts de santé sont bien plus élevés qu’en France. D’où l’intérêt de bien comprendre les différentes composantes des assurances santé à l’international pour partir en toute sérénité et pouvoir faire face à l’imprévu.

Une assurance santé internationale n’est pertinente que si elle est bien adaptée à votre situation et au contexte du pays où vous partez vous installer.

 

Informez-vous pour bien anticiper

Avant de partir, faites le point sur les infrastructures médicales ainsi que sur les risques sanitaires et sécuritaires du pays d’accueil. Parmi les points à vérifier: l’hygiène alimentaire et le traitement de l’eau, le climat et l’environnement (par exemple, risques de piqûres, de morsures de certains animaux ou insectes?). Il vous faut aussi être au courant des maladies infectieuses, en particulier si vous partez en zone tropicale où sévissent des maladies comme le paludisme, des hépatites ou la dengue.

Cet état des lieux va vous aider à mieux cerner les risques de santé contre lesquels vous prémunir. C’est aussi l’occasion de vérifier les vaccinations conseillées, voire obligatoires, par exemple la vaccination contre la fièvre jaune qui doit figurer sur un carnet de vaccinations international délivré par des centres agréés par le Ministère de la Santé.

Du régime de base à une assurance santé complémentaire

A l’étranger, vous devez vous affilier au régime obligatoire de protection sociale de votre nouveau pays de résidence. Toutefois, les frais de santé peuvent être bien plus élevés qu’en France, pour une prise en charge qui peut vous laisser redevable de sommes importantes.

Pour parer à cette situation, les français à l’étranger peuvent adhérer à la Caisse des Français de l’étranger (CFE) pour être couvert par un régime de base « à la française ». Toutefois, la CFE ne couvre pas tout, comme c’est aussi le cas de la Sécurité sociale en France ; les bases et montants des remboursements de la CFE sont d’ailleurs les mêmes que ceux de la Sécurité sociale française.

D’où l’intérêt de souscrire à une assurance santé expatrié, avec des garanties complémentaires pour vous et, le cas échéant, votre famille.

Une telle assurance représente dans bien des cas un complément indispensable et, mieux encore, elle vaut pour tous les profils: particuliers seul ou en famille, étudiants, stagiaires ou personnes de moins de 36 ans en «Programme Vacances Travail » (PVT), travailleurs indépendants, salariés d’entreprises et seniors peuvent bénéficier d’une assurance santé expatrié

Autre intérêt d’une assurance santé expatrié : couvrir les risques au-delà des seuls frais de santé. Nombre de contrats vous permettent d’accéder à des garanties supplémentaires en cas d’urgence  – assistance médicale et rapatriement sanitaire en cas d’accident, de maladie, de problème grave voire de décès, mais aussi prévoyance en cas de dépendance, de perte d’autonomie et pour vos proches, en cas de décès, protection juridique et responsabilité civile en cas de dommage corporel, matériel et immatériel consécutif causé à un tiers. De quoi être paré à toute éventualité à l’étranger.

Pour aller plus loin :

Share Button
You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply


7 + = 13

Powered by WordPress